La vérité du Portrait -
La vérité du Portrait
Comme l'écrivait Jacques Lacan, il y a des bons heurts (bonheurs) et les mauvais heurts (malheurs).
Toute rencontre est un choc, un heurt.
Une bonne photo est le résultat d'un bon heurt.
Florence photographie plus que des visages : des pensées, des rêves, des peines, des joies, des incertitudes, en un mot, la lumière intérieure. Elle utilise la technique de la gomme bichromatée sur du papier à dessin, ce qui lui permet de décoller du réel, pour s'envoler vers le rêve.
Claude Gallot
Top